Pas de produits sélectionnés

LA BOULE DORÉE DE SANTA MARIA DEL FIORE

La feuille Manetti brille sur la cathédrale depuis 400 ans.

La palla d’oro – comme l’appellent les Florentins – qui surmonte la coupole de Santa Maria del Fiore a été exécutée par Andrea del Verrocchio à partir de 1468. Placée au sommet de la lanterne le 27 mai 1471, cette grosse boule en métal doré ne tarda pas à devenir un symbole pour la ville. Ce rôle se renforce le 5 avril 1492, trois jours avant la mort de Laurent le Magnifique, lorsque, comme un signe prémonitoire, elle est frappée par la foudre. La menace des décharges d’électricité perdure pendant tout le XVIe siècle et la nuit du 27 janvier 1601 la foudre tombe à nouveau, causant la chute de la boule : un projectile de 2,30 mètres de diamètre pour un poids de 1,8 tonne. Une plaque en marbre encore visible aujourd’hui a été posée sur la place de la Cathédrale à l’endroit exact de la chute, comme un avertissement du danger représenté par la foudre.

 

Palla-del-Duomo

 

On fait alors appel aux orfèvres les plus réputés de l’époque pour restaurer l’œuvre de Verrocchio endommagée. Pour ses capacités (et pour n’avoir pas demandé à être payé) c’est Matteo Manetti – descendant de la troisième génération du fondateur de la future Giusto Manetti Battiloro – qui est choisi. Le 18 septembre 1602, après un mois à peine, Matteo a achevé la restauration de la boule dorée de la basilique Santa Maria del Fiore. En récompense de la qualité de son travail Matteo se voit décerner le titre d’orfèvre de l’Œuvre de la cathédrale. Et pendant les 400 ans qui suivront la boule résistera à l’usure du temps et aux intempéries.

En 2002 Giusto Manetti Battiloro a financé une nouvelle restauration, rendant à la palla d’oro l’éclat que les années avaient terni: le temps passe mais les traditions demeurent…


 

security-shield-lock-128

Politique de Cookie

En continuant à découvrir notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de notre site en vous proposant des contenus adaptes à vos centres d’intérêts.Cliquez ici pour en savoir plus

Accepter